VOYAGER AVEC UN ENFANT ENTRE 0 ET 3 ANS. FACILE OU GALERE ?

No Comment

J’entends très souvent qu’il faut voyager avant d’avoir des enfants car une fois qu’ils sont là, il n’est plus question de parcourir le monde.

J’ai trouvé ça fou, je ne voulais pas y croire. Je suis donc partie à la recherche de familles qui voyagent avec leur(s) enfant(s) pour leur demander de témoigner et de me dire la vérité : voyager avec un enfant en bas âge, c’est vraiment la galère ?

 

BONJOUR OLIVIA, PEUX-TU TE PRÉSENTER ?

J’ai 30 ans, je suis mariée et j’ai un enfant de 3 ans.

 

JE SAIS QU’UNE DE TES PLUS GRANDES PASSIONS EST LE VOYAGE. MAIS VOYAGES-TU TOUJOURS AUTANT DEPUIS QUE TU ES PARENT OU EST-CE QUE CELA A ÉTÉ UN FREIN ?

C’est vrai que j’ai toujours adoré le voyage. On me disait souvent que je voyagerai moins une fois que je serai Maman, mais autant le dire tout de suite, C’EST FAUX, je pars autant qu’avant !

D’ailleurs, ma fille a commencé à voyager avec nous à l’étranger à 8 mois. Nous avions choisi la Sicile comme première destination. 

 

C’EST VRAIMENT LA GALÈRE DE VOYAGER AVEC ENFANT ?

Alors là, tout dépend de ton organisation ! Sans organisation, ça peut être compliqué. Lors du voyage en Sicile dont je viens de te parler, on a un peu galéré à trouver les couches et la nourriture adaptée. Mais pour le reste, j’entends par là, « la vie sur place », tout s’est très bien passé. 

Du coup, je conseille aux parents de prendre un petit paquet de couche et quelques petits pots dans leur valise pour ne pas courir partout dès le premier jour à la recherche de vos marques chouchous, que vous ne retrouverez pas là-bas. 

 

COMMENT ORGANISER UN VOYAGE AVEC UN ENFANT ?

Je fais le choix de m’organiser toujours très avance pour avoir le temps de tout organiser tranquillement. C’est un choix personnel. Ce n’est pas du au fait d’avoir eu un enfant, je prévoyais déjà mes voyages en avance quand je n’en avais pas encore.

Long ou petit courrier ?

On choisit la destination sans jamais s’arrêter au nombre d’heure de vol ou au décalage horaire. 

Je ne suis pas d’accord avec les gens qui disent qu’on ne peut pas aller trop loin. Allez où vous voulez, vous verrez les enfants s’adaptent très vite. 

Par contre, en ce qui concerne le vol, pour des questions pratiques, on privilégie les vols directs et les vols de nuits pour les longs courriers. La nuit, ma fille dort la quasi totalité du vol, du coup c’est moins long pour elle… et pour nous !

Si le vol est de jour, j’emporte plusieurs jouets, souvent des neufs qu’elle ne connaît pas, des livres d’activités avec des gommettes qu’elle adore et nous avons aussi investi dans une petite tablette pour enfant pour l’occuper lors des longs vols. 

Puis, on fait comme les autres parents, on fait des allers-retours dans l’avion, pour la promener, la faire marcher etc. Haha !

Pour le logement ?

Pour le logement, on a tout testé : l’hôtel, l’appartement et la maison. En fait, on choisit le logement en fonction du prix !

Si c’est un hôtel, elle dort sur son matelas gonflable avec nous dans la chambre. On choisit toujours un hôtel avec petit déjeuner, comme ça dès qu’elle se réveille on file déjeuner et on n’a pas besoin de sortir de l’hôtel et chercher un endroit où petit déjeuner. 

Si c’est un appartement ou une maison, on essaie d’avoir deux chambres et petit luxe, une piscine. L’avantage d’avoir deux chambres, c’est la tranquillité pour elle et pour nous. Elle peut dormir correctement, tout le monde a son petit espace. On est comme à la maison !

Concernant la piscine, ma fille adore l’eau et c’est parfois plus pratique de louer une maison qui en a une plutôt que d’aller tous les jours à la plage. Puis pendant sa sieste, mon mari et moi on en profite également. On prend le babyphone et on se prélasse au bord de la piscine. 

 

ET SUR PLACE, CA SE PASSE COMMENT ?

La poussette et le porte bébé sont mes meilleurs amis ! Mais pour la poussette, attention, tout dépend des pays et de la ville où vous partez.

Par exemple, en Sicile les trottoirs sont inexistants. Prendre la poussette a été une vraie galère. En revanche, à Los Angeles, on a pris la poussette et on n’a pas eu aucun problème. Dès que ma fille est fatiguée ou qu’elle en a marre de marcher, on la met dans la poussette. On peut ainsi continuer nos visites sans problème, comme cela a été aussi le cas à New-York.

Sinon en terme d’activité, il y a des choses qui ont changé. On essaie davantage de trouver des activités pour ma fille. Les musées ça ne l’intéresse pas donc on essaie de faire un compromis des deux, des visites et activités pour nous et la même chose pour elle. 

En ce qui concerne les repas, tout dépend de l’âge de l’enfant. Ma fille se tient très bien au restau, donc on ne s’en prive pas. Il faut dire qu’on l’a habitué dès bébé. On l’emmène partout depuis son plus jeune âge !

Par contre, ce qui a clairement changé, c’est qu’on ne sort plus tard dans les bars par exemple. Un conseil, si vous voulez aller siroter un cocktail, allez-y en tout début de soirée. 

CA COÛTE CHER DE VOYAGER AVEC UN ENFANT ?

Ça coûte forcément plus cher qu’à deux, pour les billets d’avion en tous cas. Ce qu’il faut savoir, c’est qu’à partir des deux ans de l’enfant, on paie le même tarif que pour un adulte. Il n’y a pas de tarif réduit donc forcément la note « transport » augmente.

Un conseil ? Foncez avant que votre enfant atteigne les deux ans !

Par contre, une fois sur place, je ne trouve pas qu’on dépense plus avec un enfant.

 

QUELS SONT LES EFFETS DU VOYAGE SUR TON ENFANT ?

Franchement, pour ma part, je n’ai trouvé aucun effet négatif. On dit que le voyage ouvre  l’esprit et c’est exactement ça. Je suis fière de voir que ma fille sache qu’elle est allée à Los Angeles, à New-York et surtout qu’elle nous demande d’y retourner.

En plus, en vacances, elle découvre beaucoup de choses, on se fait plus plaisir donc c’est un réel bonheur qu’on partage tous les trois. 

Puis on revient à Paris plein de souvenirs et de photos. Elle nous demande sans cesse de les voir. Du coup, le souvenir ne se perd pas car on le nourri souvent.

Les gens me disaient souvent que ça sert a rien de voyager avec elle car elle ne se souviendra de rien et bien c’est tout le contraire.

Bien sûr son voyage à 8 mois elle ne s’en rappelle pas vraiment mais grâce aux photos, aux sensations, aux souvenirs qu’on lui raconte, elle sait qu’elle a déjà été en Sicile et c’est génial !

 

TU AS QUELQUE CHOSE A AJOUTER ?

Le conseil que je peux donner aux parents c’est qu’il ne faut pas se poser de questions. Si on a envie de voyager, il faut le faire.

***

 

 

Alors rassuré ? La prochaine fois, vous emmenez bébé ?

J’espère sincèrement que ce témoignage vous aura aidé. 

On se retrouve très vite. 

Vivez vos rêves.