COMMENT PRÉPARER SON VOYAGE SOLO

No Comment

 

Je sais, je sais, il était temps que je t’explique comment je prépare un (premier ou pas) voyage solo !

SOMMAIRE

  1. Choisir la destination
    • La sécurité
    • La langue
  2. Durée du séjour
  3. Choisir son logement
    • La localisation
    • Hôtel
    • Location d’appartement ou d’auberge de jeunesse
  4. Repérer les lieux sur google maps
  5. Noter les adresses et numéros utiles (sécurité)
  6. Rejoindre son logement de l’aéroport 
  7. Prévenir ses proches
  8. Avoir un plan de la ville
  9. Développer son sens de l’orientation
  10. L’argent
  11. Sortir le soir
  12. Comment rencontrer des gens
  13. Apprendre à se satisfaire de soi-même
  14. Le regard des autres

 

1. CHOISIR LA DESTINATION
  • LA LANGUE

Le premier voyage solo est souvent impressionnant alors mon conseil n°1 c’est de choisir une destination dont la langue t’es familière. Ça sera plus facile de te faire comprendre, de rencontrer des gens et le dépaysement sera moins saisissant.

Pas de panique, pas besoin d’être bilingue, en fonction d’où tu vas, quelques bases d’anglais ou d’espagnol t’aideront à coup sur !

Et si comme moi (à l’époque de mon 1er voyage solo), tu ne maîtrises pas vraiment ni l’anglais ni l’espagnol, la France métropolitaine, les DOM-TOM ou le Québec sont des destinations rêvées ! Pas besoin de parler anglais, ton français suffira ! 

  •  LA SÉCURITÉ

C’est toujours mieux de choisir un pays et une ville plutôt « sécure ». Ça serait cool de ne pas se faire kidnapper dès sa première fois !

Avec internet, il est maintenant très facile de savoir si une ville est plutôt tranquille ou s’il faut être très prudent.

Les grandes villes européennes peuvent être une première bonne option mais n’oublie pas que, comme dans toutes les destinations touristes, il faut faire un minimum attention à ses affaires, qu’on en soit solo ou pas.

 

2. DURÉE DU SÉJOUR

Deux choix s’offrent à toi : 

1° Un petit week-end, si vraiment l’idée du voyage solitaire te terrifie.

2° Si tu es un peu plus courageux, je te conseille une semaine.

L’inconvénient de ne partir que 2 jours, c’est qu’à mon sens, on ne prend pas le temps de profiter de tous les avantages d’un voyage solo et j’irai même plus loin, je pense qu’il faut un peu plus de 2 jours pour savoir si ce type de voyage est fait pour toi ou pas.

 

3. CHOISIR SON LOGEMENT
  • LA LOCALISATION : UN QUARTIER SÛR ET CENTRAL

Règle n°2 pour son premier voyage : si tu choisis une grande ville, prends un logement central, où il y a de l’activité, pour tout avoir à proximité.

Le soir, ça évite les longs trajets à pieds ou en transports pour rentrer à son logement.

  • L’HÔTEL

L’hôtel peut être une bonne option si tu as besoin d’avoir un point de repère. Il y aura toujours quelqu’un à l’accueil, ça peut être rassurant.

  • LOCATION D’APPARTEMENT OU AUBERGE DE JEUNESSE

L’auberge de jeunesse peut être sympa pour y croiser des gens mais il faut vouloir partager les espaces avec d’autres voyageurs (comme la salle de bain).

Louer une chambre dans un appartement te permettra d’avoir de l’intimité tout en bénéficiant de la présence des propriétaires pour pouvoir échanger et glaner quelques conseils.

Louer un appartement complet : pour être totalement tranquille et pouvoir te préparer un petit truc à manger. Comme ça, si tu n’as pas le courage de manger seul au resto, tu peux te ramener à manger chez toi.

 

4. REPÉRER LA LOCALISATION DE MON LOGEMENT SUR GOOGLE MAPS

C’est une chose que je fais tout le temps ! J’aime savoir à quoi ressemble la façade, la rue et les environs de mon logement afin de reconnaître les lieux une fois arrivée sur place, ça me rassure !

 

5. NOTER LES ADRESSES ET NUMÉROS UTILES (SÉCURITÉ)

J’ai très souvent le numéro d’une centrale de taxi sur moi !

Il peut être utile de savoir où se situent le commissariat de police et le consulat français.

 

6. REJOINDRE SON LOGEMENT A L’ARRIVÉE 

Si tu as les moyens, prends un taxi.

Lors du premier voyage solo et surtout lors des premières heures en solitaire, on a souvent besoin d’être rassuré et guidé et pour moi le fait de prendre un taxi qui me conduit de l’aéroport jusqu’à devant ma porte, ça me tranquillise. 

Si tu ne veux/peux pas prendre le taxi, avant de partir, prépare minutieusement le trajet t’amenant à ton logement. Je te conseille de l’écrire sur une feuille. On doit déjà faire attention à nos affaires, donc on ne va pas risquer de perdre ou de se faire voler notre téléphone parce qu’on sera occupé à tout autre chose.

Cette étape doit vraiment être balisée et préparée pour ne pas te retrouver à chercher ton logement pendant 2 heures, valise à la main. Parce que si tel est le cas, tu risques de mal vivre l’arrivée et ça met directement dans un mauvais mood.

C’est aussi pour ça que j’aime repérer mon quartier sur google maps avant de partir. Ça me rassure d’arriver dans une rue que j’ai déjà vue sur internet. 

 

7.  PRÉVENIR SES PROCHES

Pour se rassurer et rassurer vos proches, laisse-leur l’adresse de ton logement.

 

8. AVOIR UN PLAN DE LA VILLE

Je sais que je peux déambuler dans les rues sans me poser de question car grâce à mon plan, je peux me localiser et trouver un chemin pour rentrer.

Tu peux mettre un point de couleur sur le lieu de ton logement pour mieux le repérer.

 

9. DÉVELOPPER SON SENS DE L’ORIENTATION

Quand on est seul, on compte forcément que sur soi-même. Pour mieux vous repérer dans la ville, il faut s’amuser à trouver des points de repères, à semer des petits cailloux comme le petit Poucet : on retient qu’on a tourné à droite et qu’il y avait une porte bleue, la pharmacie dans l’angle, le coiffeur, l’arbre à fleurs jaunes etc.

 

10. L’ARGENT

Je n’ai jamais beaucoup d’argent liquide sur moi.

Dans ton porte-feuille, n’aies pas de billets imbriqués les uns aux autres qui t’obligeront à tout sortir et à dévoiler ce que tu as sur toi.

Si tu vas retirer de l’argent, choisis des endroits sécurisés, fermés ou sans trop d’affluence autour. Ça peut faire peur mais quand on y réfléchit bien, quand je suis chez moi et que je vais retirer de l’argent, je prends exactement les mêmes précautions.

 

11. SORTIR LE SOIR

Pour dire vrai, lors de mon premier voyage solo, je rentrais souvent à mon appartement vers 20 heures, j’y mangeais et ensuite je me posais devant un film ou avec un bon bouquin, je prenais un bain etc. Il arrivait que je sorte boire un chocolat chaud ou thé mais c’était toujours des ambiances un peu cosy où le fait d’être seul est « facile ».

C’est surtout quand j’ai commencé à rencontrer des gens que je suis sortie le soir.

Mais honnêtement, si le cœur t’en dit, sors te promener, prends un verre, tu rencontreras du monde à coup sûr !

Et le fait d’avoir un logement plutôt central t’aidera à sortir sans crainte de devoir rentrer un peu tard.

 

12. COMMENT RENCONTRER DES GENS

Etre seul t’attirera souvent la sympathie/l’attention/la curiosité des gens ! Ils te poseront des questions sur toi, sur comment se passe ton voyage solo, ils te diront qu’ils se sentent incapables de partir seul et tu leur diras qu’au final ce n’est pas si compliqué. 😉

Je trouve que rencontrer des gens quand on voyage en solo se fait un peu naturellement si on garde l’esprit et les yeux ouverts. Ce qui est sûr, c’est qu’il faut un minimum provoquer la discussion ou du moins être ouvert aux autres.

Voilà comment j’ai rencontré des gens :

  • J’ai demandé à quelqu’un de me prendre en photo et on a commencé à échanger « tu viens d’où, tu es là pour combien de temps ? ». Résultat on a passé les 5 jours suivants à faire plein de chose ensemble.
  • Je cherchais un château particulier à visiter. Les rues étaient vides et je suis tombée sur un couple de français qui cherchait la même chose que moi. Au final, on a fait la visite ensemble et on s’est rejoint le soir dans un restaurant.
  • Un soir je suis partie faire du patin à glace, sur le banc j’ai rencontré un expatrié, on a bu un café ensemble et il m’a emmené à une soirée salsa dans un bar.

Ce qui peut t’aider c’est être fort de proposition. Si tu vois que le courant a l’air de passer, demande si vous pouvez faire la visite ensemble. Je sais que ça peut être difficile mais échanger trois mots dans une file d’attente peut faire toute la différence.

Intéresse-toi aux autres, pose des questions, sois dans la bonne humeur.

 

13. APPRENEZ A VOUS SATISFAIRE DE VOUS-MÊME

C’est super aussi d’être seul de temps en temps. On est libre de faire ce qu’on veut, quand on le veut. Personne n’est là pour te dire qu’il préfère aller dans un autre restaurant ou qu’il n’a pas envie de visiter telle chose.

Tu choisis TOUT ! 

C’est aussi le moment pour se recentrer sur soi, faire un tour d’horizon de notre vie, de nos projets, de nos envies. 

 

14. LE REGARD DES AUTRES

Tes proches essaieront peut être de te décourager mais ce n’est pas ce que je veux aborder ici.

Je parle du regard des gens assis à quelques tables de toi au restaurant, ces gens qui te regarderont parce que tu es seul. 

Ce n’est pas méchant, ils sont souvent simplement curieux de voir quelqu’un oser manger seul.

Et effectivement, le plus dur pour moi c’était d’être seule à une table. Autant le midi, cela ne choque pas grand monde, autant le soir, c’est une autre histoire.

Si tu as peur de manger seul, prend un livre, tes écouteurs, ton téléphone et pendant l’attente du plat, occupe-toi les mains ! Tu te sentiras plus à l’aise.

Si vraiment tu ne t’en sens pas capable, choisis des adresses moins formelles, où tu pourras être assis au bar par exemple, où l’ambiance est plus cool.

Et si vraiment c’est au delà de tes forces : prends à emporter et mange dans ton logement !

 

Voilà, je pense avoir fait le tour ! J’espère sincèrement t’avoir aidé ! Tu verras le voyage solitaire fait du bien à l’âme et on en devient vite accro ! Et si tu as des questions n’hésite pas !